Vente en cours jusqu'à lundi 20h Pour retrait mercredi / livraison à domicile jeudi prochains

Mam’AdizaMousset Adiza et Paul

Adiza au labo

Voici comment Adiza se présente et vous raconte son histoire :

« Je m’appelle Adiza, mes enfants et leurs amis m’ont surnommée Mam’Adiza en référence à mes origines africaines. J’ai grandi au Bénin où ma grand mère m’a transmis des recettes traditionnelles au fromage, le Wagashi. Il y a 30 ans, j’ai rencontré mon mari Paul lorsqu’il construisait un puits dans mon village pendant sa mission humanitaire aux Volontaires du Progrès. Nous sommes rentrés en France pour reprendre la ferme familiale au Gua en Charente-Maritime. Nous avons désormais 65 vaches laitières qui nous font du bon lait frais 2 fois par jour. C’est avec ce lait que je fabrique mes Gabirottes de fromage. Vous verrez, elles métissent les terroirs et exaltent vos papilles !

Nos vaches paissent dans les marais de la Seudre de mars à novembre où se trouvent des constructions très mignonnes, rondes avec un chapeau pointu, que nous appelons les « Gabirottes ». J’ai nommé mon fromage en hommage à ces cabanes de pierre, caractéristique de notre petit patrimoine de proximité. Je fabrique mes Gabirottes de fromage avec une partie de la production du lait des vaches de notre ferme et quelques ingrédients dont j’ai le secret. Mon fromage se cuisine frit, sucré ou salé. On peut le déguster en entrée, en plat principal ou en dessert, il se marie avec toutes vos recettes !

Avant, je transformais mon lait de vache en Gabirottes de fromage dans ma cuisine personnelle. Je manquais de place, de matériel et de bonnes conditions. J’ai donc décidé de construire un local de transformation de fromage aux normes sanitaires et d’acheter tout le matériel pour cuire, conserver et vendre ma production. Après l’obtention du permis de construire, mon mari Paul et son oncle (maçon de profession) ont construit de mars à septembre 2021 une extension d’environ 30 m² accolée à notre bâtiment agricole. Puis, nous avons commandé et installé toutes les machines se septembre à décembre 2021. Grâce aux généreuses contributions de 170 donateurs à hauteur de 21 100€, au soutien du département de la Charente-Maritime pour 16 000€ et un apport personnel, j’ai pu financer les 73 000€ de travaux et d’achat des machines. Aujourd’hui, je vais pouvoir réaliser mon rêve et rendre hommage à ma grand-mère et à l’amour qu’elle m’a donné. »

Produits

Département : 17